En attendant les freins, j'ai récupéré les quatre roues pour les faire peindre les jantes. Armé comme seul outils d'un démonte pneus, j'étais optimiste sur le délais de démontage. Après un combat acharné d'au moins 1h46, la première jante se retrouva devant moi, nu sans son vieux pneu en caoutchouc. Elle faisait moins la maligne !!!!

Les trois autres jantes attendaient apeurées dans un coin de la pièce. Le combat dura encore 2h18.

Bref, j'ai trouvé un petit gars qui me passe les jantes au sablage et qui les peinds pour pas chère, délais début de semaine prochaine.

DSC_4949DSC_4958

DSC_4952